Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Réplique du RHDP au PDCI et au PPA-CI après la sortie d’Adou Richard : Le camp présidentiel prêt à saboter le processus de réconciliation nationale ?

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 6 Janvier 2022 à 20:33 | Lu 155 fois


On l’attendait et elle est finalement tombée comme un couperet en cours de journée ce Jeudi 06 Janvier. Sans surprise, le RHDP au pouvoir a produit un communiqué pour apporter la réplique à la déclaration conjointe produite la veille par le PDCI-RDA et le PPA-CI, dans laquelle ces deux formations politiques marquaient leur étonnement face à la volonté du procureur Adou Richard de poursuivre les meneurs de la désobéissance civile, alors qu’a été entamé le 16 Décembre dernier, la 5ème phase du dialogue politique.


La réaction du parti présidentiel est à la hauteur de la protestation des opposants directement visés par les poursuites brandies par le procureur. Pour le pouvoir en place, ‘’le dialogue politique ne saurait être une entrave au fonctionnement normal de la justice, car, ce que le PDCI-RDA et le PPA-CI qualifient de « graves accusations assorties de menaces de poursuites judiciaires, contre des dirigeants des partis de l’opposition », s’inscrit dans le cadre de procédures régulièrement engagées par les autorités judiciaires compétentes. Les décisions prises à l’issue de ces procédures s’imposent à tous, et ne peuvent participer à juste titre que de l’indépendance des pouvoirs’’.
 
Faut-t-il s’étonner de ce que la famille politique du chef de l’état adopte une telle posture dans un contexte où l’opinion publique misait plutôt sur une décrispation de l’atmosphère politique après la récente crise électorale de 2020 ? A défaut d’en être surpris, la posture dans laquelle campe le RHDP a au moins pour effet de menacer le bon déroulement de la réconciliation nationale. Quelle en sera la réaction de l’opposition qui se dit déterminée à renforcer sa participation au dialogue politique à 1 an de la reprise du processus électoral en 2023 ? Les partenaires extérieurs de la Côte d’Ivoire devront s’y impliquer pour éviter une autre crise à l’issue incertaine.
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES