Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

​6ème Congrès Extraordinaire du FPI - Koulibaly Seydou, vice-président du FPI et chargé de l’organisation du congrès extraordinaire : « Ce congrès sera une démonstration de force »

Rédigé par Abidjan4all le Jeudi 11 Novembre 2021 à 17:03 | Lu 146 fois


Responsable en charge de l’organisation pratique du 6ème congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI), le vice-président Koulibaly Seydou, par ailleurs, directeur de cabinet du président du FPI, Pascal Affi N’Guessan, parle des préparatifs de l’événement tout en rassurant les militants.


Le vice-président Koulibaly Seydou, par ailleurs, directeur de cabinet du président du FPI
Le vice-président Koulibaly Seydou, par ailleurs, directeur de cabinet du président du FPI




 
Notre Voie : A 48 h du congrès extraordinaire du FPI, quels sont les sentiments qui vous animent ?
Koulibaly Seydou : Ce sont des sentiments de joie, de soulagement pour emprunter l’expression au président du parti, Pascal Affi N’Guessan, parce que ce congrès marque la fin d’une confusion orchestrée depuis près de 10 ans par les confusionnistes. Ce congrès annonce un nouveau départ pour le Front populaire ivoirien. En tant qu’expression de la victoire des principes sur la ruse, la victoire des valeurs sur les manipulations, la victoire de la résilience des militantes et militants. Le congrès sera une fête qui donnera lieu à des retrouvailles joyeuses.
Désormais les crispations et les suspicions ont pris fin. En un mot comme en cent, la vraie camaraderie est de retour. Les militants viendront à ce congrès, convaincus qu’ils ont définitivement la garde du patrimoine du Front populaire ivoirien et qu’il faut le conserver, le protéger. Les camarades viendront pour dire qu’ils sont bien là, qu’ils ne sont nulle part ailleurs.
 
Notre Voie : Justement comment se prépare ce congrès ?
Koulibaly Seydou : Au niveau de l’organisation pratique, vous savez très bien que nous avons l’expérience de ce genre de manifestations. Nous avons une expertise dans le domaine.
Ce congrès va être une réussite et nous le sentons.
Les turpitudes récentes ayant fouetté les militants dans leur orgueil, ils tiennent à démontrer à l’opinion nationale et internationale que le Front populaire ivoirien demeure le Front populaire ivoirien, c’est-à-dire ce parti avant-gardiste de la lutte pour la démocratie et la liberté et que les événements récents n’ont en rien entaché leur détermination. Les militants seront présents à travers les délégués, à travers les militants et sympathisants.
Pour l’organisation pratique, tous les fondamentaux sont en place. Les différentes commissions sont à pied d’œuvre et sont prêtes pour la réussite de la fête.
Quant aux membres statutaires de ce congrès, ils sont tous déterminés et gonflés à bloc pour une mobilisation des grands jours. Du premier d’entre nous, le président du parti, aux délégués des sections en passant par le secrétariat général, les membres du comité central, ceux du comité de contrôle et ceux des structures spécialisées à savoir l’Offpi, la Jfpi, la Cefpi et la Curf, sans oublier les secrétaires
Généraux de fédération et les représentations à l’étranger.
Tout ce monde est prêt et mobilisé. Du nord au sud, de l’est à l’ouest en passant par le centre. Toutes nos structures gérées par les vice-présidents chargés des districts politiques sont prêtes pour la fête du 13 novembre car personne ne veut se faire conter l’événement.
Permettez-moi de préciser que pour la cérémonie d’ouverture, tous les militants et militantes, tous les sympathisants et sympathisantes, sont les bienvenus. Ils n’auront aucune difficulté à avoir accès à la salle. Qu’ils se considèrent tous comme des invités du président Affi N’Guessan. Nous les attendons donc dès 7h du matin.
 
Notre Voie : Ces dernières années, l’intrusion de la violence dans la politique fait que pour ces rassemblements de masse, les gens ont des appréhensions. Avez-vous pris les dispositions qui s’imposent au niveau sécuritaire ?
Koulibaly Seydou : La sécurité sera largement assurée. Il y aura un premier rideau de sécurité qui sera celui de la République, celui des forces républicaines de sécurité. Comme dans toutes nos grandes manifestations, nous avons saisi les responsables en charge de la sécurité pour sécuriser le congrès. Ensuite, il y aura un second niveau, celui interne au parti. Il y a un autre aspect de la sécurité, celle-là sanitaire, relativement à la covid-19. Depuis l’annonce du congrès, nous avons entamé une campagne de sensibilisation de nos militants pour les tests de dépistage et pour la vaccination.
A ce niveau-là, je dois dire que nous ne transigerons pas sur le port du masque. Rassembler 10.000 personnes, cela demande qu’on respecte les mesures barrières. Donc le port du masque sera obligatoire.
Celui qui n’a pas son masque n’entrera pas. Que chacun vienne avec son masque.
 
Notre Voie : Qu’en est-il des autres aspects de la logistique ?
Koulibaly Seydou : Je veux être rassurant sur cet aspect également parce que ce congrès est un congrès de démonstration de force. Initialement, nous avions prévu faire le rassemblement au palais de la culture et comme tout ce que Dieu fait est bon, il s’est trouvé que pour des questions de calendrier, la date du 13 novembre était déjà prise. Mais vu notre objectif de mobiliser 10.000 délégués, sympathisants et militants, il était clair qu’on aurait eu des difficultés à loger tout ce monde à l’espace Anoumabo. Avec le dome du palais des sports, nous serons à notre aise.
Tout le monde aura une place assise. Tous les militants, encore une fois, seront les bienvenus car comme je l’ai dit, le 13 novembre est un jour historique. Il marque la fin de la confusion, la fin des louvoiements de certains avec les textes du parti.
 
Notre Voie : Le palais des sports affichera donc son plein, le samedi 13 novembre ?
Koulibaly Seydou : Oui, le plein. Notre petit souci sera peut-être que nous serons débordés. Mais cela ne fera que rendre la fête plus belle.
 
Notre Voie : Un congrès, ce sont aussi des invités. Qui sont ceux qui seront effectivement présents ?
Koulibaly Seydou : Sur le plan local, nous avons invité tous les partis qui comptent, les mouvements et les organisations de la société civile, les syndicats qui comptent. Tous ont reçu une invitation. Il y a des retours.
Je ne vous ferai pas le point ici. Il y a des retours qui rassurent et qui démontrent que le Front populaire ivoirien est vraiment un grand parti écouté et suivi.
Il constitue un espoir pour beaucoup d’Ivoiriens. Sur le plan international, des partis viendront des différents pays d’Afrique et même d’Europe.
Je vous invite à venir constater de visu que le FPI est un grand parti et un parti qui compte.
 
Notre Voie : Vous avez dit que ce congrès est avant tout une fête. Quels artistes qui seront présents ?
Koulibaly Seydou : Quand on parle de fête, c’est l’animation. Et de ce côté-là, nous n’avons pas fait dans la dentelle. Nous avons des têtes d’affiche à savoir John Kyffyz, Serge Beynaud, Paul Madys.
 
Notre Voie : Quelles dispositions par rapport à la restauration des congressistes ?
Koulibaly Seydou : Comme je l’ai indiqué d’entrée de jeu, nous avons l’habitude de ce genre de manifestations. Le congrès se tient en une journée mais nous savons très bien que les militants viennent de partout. De Tengréla, Korhogo, Man, de partout. La question de la restauration est une question qu’il faut prendre en compte parce que les militants ont besoin de prendre des forces afin que la fête soit totale. Donc, nous avons prévu des stands pour la restauration.
Il y a des restauratrices à qui nous ont concédé gratuitement les stands à la seule condition de proposer des mets avec un bon rapport qualité/prix. De ce côté, il n’y a aucune inquiétude.
 
Notre Voie : A quelle heure démarrera effectivement la cérémonie ?
Koulibaly Seydou : Les délégués et militants venant de partout, et pour tenir compte des difficultés de déplacement à Abidjan, nous allons fixer une heure de départ qui sera une heure convenable pour tout le monde. De 7h à 10h 30 mn, nous allons accueillir les délégués, les militants sympathisants.
De 11h à 11h 30mn, les invités à savoir les diplomates, les amis venant de l’extérieur, les personnalités des partis politiques, des syndicats et de la société civile. A 11h 30mn, le président doit pouvoir faire son entrée dans la salle et on devrait démarrer aux environs de 12h pour terminer sur le coup de 18 h avec la conférence de presse du président. Pour finir, disons que ce 13 novembre sera gravé dans l’histoire du FPI comme un jour de renaissance. Il est donc historique.
Pour ne pas se le faire conter, il faut le vivre.

Alors, tous et toutes au palais des sports pour célébrer la victoire de la vérité sur le mensonge!
 
 
In Notre Voie du 11 novembre 2021.
Interview réalisée par Guillaume Gbato et César Ebrokié
 





Publicité

Inscription à la newsletter

EN CONTINU
08/12/2021 00:47

Congés anticipés: Quand les élèves bravent Mariatou Koné

Malgré les campagnes de sensibilisation de Mariatou Koné, ministre de l’éducation et de l’alphabétisation et la FESCI ce jeudi 02 décembre 2021, contre le phénomène des congés anticipés en Côte d’Ivoire, les élèves de certaines villes ont décidé d’anticiper sur leurs congés de Noël ce lundi 6 novembre 2021 a-t-on vu sur les images sur les réseaux. 

Dans le cadre de la sensibilisation, Allah Saint-Clair, secrétaire général de la FESCI avait fait l’annonce d’une campagne de sensibilisation contre les congés anticipés ce lundi 6 décembre 2021 cependant cette tentative s’est trouvée vaine face à la volonté des élèves à aller en congés avant l’heure.

Le constat est lourd avec la perturbation des cours dans plusieurs villes du pays.
 
Vivement que le ministre de l’éducation trouve une solution idoine à ce phénomène.
15/11/2021 17:56

Alerte Info : Nous apprenons de sources sûres l'arrestation de 6 cadres de la Sicogi.

Nous apprenons de sources sûres l'arrestation de 6 cadres de la Sicogi. 
1. DGA, Yacouba Serifou,
2. DAAF, Beredoh Djakaridja Coulibaly
3. Directeur du foncier et aussi Directeur de l'audit et de la qualité, Idriss Fofana (frère cadet du ministre Bouaké Fofana, ex Dg de la Sicogi)
4. Chef de service technique et travaux, Ouattara Lassana
5. Chef service financier
6. Caissier
 
27/09/2021 22:45

Côte d'Ivoire - Nécrologie : Décès du Ministre Appiah Kabran

Kabran Appiah, ancien ministre, est un homme politique de Côte d'Ivoire, signataire de la Charte du CNRD. Il est actuellement parlementaire



Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
Newsletter

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris France
- Téléphone : 0773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : 822669164 00029
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié