Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter

Crise du Mali/attaques contre Ouattara: Un mouvement du RHDP en colère réplique à Youssouf Bathily

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Vendredi 14 Janvier 2022 à 03:49 | Lu 256 fois


Dans le débat soulevé par les partisans de la junte au Mali autour de la légitimité du chef de l'état Ivoirien, Alassane Ouattara pour intervenir dans la gestion du dossier Malien, le mouvement RHDP Espérance a tenu à se faire entendre.


Pour Amidou Soumahoro, les attaques dirigées contre le président Ivoirien de la part des suppôts de la junte sont inacceptables. En particulier, celles venant de Youssouf Bathily, président de la chambre de commerce du Mali. Dans un communiqué qu'il nous transmettait ce Jeudi 13 Janvier, ce mouvement politique proche du chef de l'état n'y va pas du dos de la cuillère pour répliquer aux "déclarations à la limite de l'ineptie et de l'arrogance de la part du président de la chambre de commerce Malienne". "Faut-t-il rappeler à ce dernier que la présidence de la CEDEAO est assurée par le Ghana ? Alors pourquoi invectiver le Président Alassane OUATTARA comme si la Côte d'Ivoire à elle seule incarnait la CEDEAO ? Pourquoi les 14 autres États membres ne subissent-ils pas le courroux du président de la chambre de commerce du Mali ?", protestent vigoureusement ces irréductibles du chef de l'état Ivoirien. Cependant, souligne le mouvement, "cet individu sans foi ni loi et inconséquent n'est aucunement représentatif du peuple malien. Les artifices dont il a usé pour se maintenir plus de 10 ans à la tête de la structure dont il a la charge sont les mêmes qu'il entend utiliser pour son intérêt égoïste". Au "peuple de Côte d'Ivoire", Amidou Soumahoro et ses camarades lancent cet appel : "soyons fiers de notre Président. Souvenons-nous que c'est bien S.E.M Alassane Ouattara alors président en exercice de la CEDEAO qui a lancé le premier l'idée de la CEDEAO des peuples. Restons solidaires , accueillants et hospitaliers vis-à-vis de nos frères africains notamment maliens". Depuis l'adoption le 09 Janvier dernier par la CEDEAO de sanctions lourdes contre le Mali pour contraindre la junte à accélérer le processus électoral, l'opinion publique Malienne favorable aux tombeurs de l'ex président civil, Bah Ndaw, tient le numéro 1 Ivoirien dans son viseur. Une position entretenue par les autorités de transition à Bamako, parmi lesquels le ministre des affaires étrangères, Abdoulaye Diop qui dans une interview parue ce Jeudi sur malijet.com, accusait ouvertement le dirigeant Ivoirien de faire le jeu de la France. R.A



Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
23/01/2022 14:03

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Tirs entendus à Ouaga: Le Gouvernement rassure (Communiqué)

Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l’armée en ce jour 23 janvier 2022.

Le gouvernement tout en reconnaissant l’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance à notre armée qui demeure républicaine.

Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour
la défense de la patrie (VDP).

23/01/2022 13:59

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes

Urgent/ Burkina Faso: Tirs entendus dans plusieurs casernes
Depuis ce Dimanche 23 Janvier à l'aube, des tirs sont entendus dans plusieurs quartiers stratégiques de la capitale Burkinabè abritant des casernes militaires. De source sûre sur place, les tirs continuent au moment où nous mettons sous presse.
17/01/2022 21:52

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, déféré à la MACA pour "diffusion de fausses informations"

Selon le communique de GÉNÉRATIONS & PEUPLES SOLIDAIRES du 17 Janvier 2022 Générations et Peuples Solidaires (GPS), M. TRAORE MAMADOU, membre du Comité d’Orientation et de Coordination (COC) de GPS, arrêté le 14 janvier 2022, a été inculpé ce jour, pour les chefs d'accusation suivants :
  • Diffusion de fausses informations tendant à faire croire qu'une atteinte aux personnes va être commise ;
  • Manoeuvre de nature à jeter le discrédit sur les Institutions et leur fonctionnement ;
  • Commission d'actes non approuvés par le Gouvernement et de nature à exposer des Ivoiriens à subir des représailles ;
  • Incitation à commettre des actes terroristes non suivie d'effet.
M. TRAORE Mamadou a été déféré ce lundi 17 janvier 2022 et placé en détention préventive à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans l’attente de son jugement. 


VIDEO A LA UNE
Josey Priscille en concert à l'espace Venise à Paris - Sarcelle
Publié par Abidjan4all le 20/01/2022 à 02:45

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : Junior Gnapié