Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Des élèves se soulèvent dans un lycée. Voici les raisons de leur colère.

Rédigé par Kouassi Norbert dit Norbert Nkaka Koffi le Mercredi 2 Février 2022 à 11:33 | Lu 136 fois


L'atmosphère est très délétère au lycée moderne Tiapani de Dabou ce mercredi 2 février. Dès 8 h30 des coups de sifflet sont entendus dans l'établissement. Plusieurs griefs ont été soulevés par les manifestants


Des élèves s'agitent ça et là. Le censeur Douabou va aux nouvelles et interpelle les manifestants à une réunion expresse. Sans faux fuyant, les élèves égrènent leurs griefs contre les responsables de cet établissement prestigieux. Deg Songo, l'un des manifestants a signifié que ses camarades se plaignent de l'insécurité grandissante qui règne dans l'établissement. " Nos camarades sont régulièrement agressés par des bandits qui traversent le lycée nuit et jour, faute de clôture et de vigiles. Ils sont souvent dépossédés de leur argent", dénonce t il, ajoutant que cet établissement est cerné par deux fumoirs. D'ailleurs, le proviseur qui habite dans l'enceinte de ce lycée est plusieurs fois victime de vol. Le deuxième grief, ce sont les conditions d'hygiène précaires que vivent élèves et enseignants. Toilettes délabrées, pas de point d'eau. " Nous sommes obligés d'aller nous soulager dans les broussailles, bravant les reptiles dangereux. Quand nous finissons les cours de sport, nous n'avons aucun point d'eau pour nos toilettes. Les abords des classes dévorés par les hautes herbes sont les lieux de défécation des élèves. Ce qui rend l'atmosphère insupportable dans les salles de classe", déplorent les manifestants. Un enseignant rencontré sur les lieux indique la salle de professeur est désormais infréquentable à cause des latrines qui n'ont subi aucune toilette depuis plusieurs mois. " Les professeurs sont obligés de se soulager derrière les locaux de l'administration. La salle des professeurs abrite même des serpents. On a déjà tué deux cette année", déplore t il. Un simple regard et l'on comprend que cet établissement qui a accueilli plusieurs hauts cadres de ce pays tombe rapidement en désuétude. La toiture du foyer qui a volé en éclats depuis plus de deux ans lors d'une tornade n'est jamais réparée. C'est tout ce décor macabre et l'indifférence des membres de l'administration qui fâchent les élèves. Norbert Nkaka




Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».
03/04/2022 00:02

FLASH INFO : Ukraine

► Les autorités ukrainiennes ont annoncé que la région de Kiev est entièrement sous leur contrôle, ce samedi. Plus tôt dans la journée, un conseiller présidentiel ukrainien a estimé que les forces russes opèrent un « retrait rapide » des régions de Kiev et Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, et ont pour objectif de « prendre pied dans l'est et le sud ». (rfi.fr)


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES