Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


M. Laurent Gbagbo : Le sens d'une popularité

Rédigé par Abidjan4all le Mercredi 30 Juin 2021 à 14:35 | Lu 202 fois


Dire de l'ex-Président M. Laurent Gbagbo, fondateur du Front Populaire Ivoirien (FPI), Parti d'obédience socialiste, qu'il est un homme politique populaire relève certainement du truisme. C'est comme affirmer que le nez de l'humain est placé au milieu de la figure. Cette affirmation est donc une lapalissade.


De retour en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo fêté par les siens et «heureux», Credit photo  L'Est Eclair
De retour en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo fêté par les siens et «heureux», Credit photo L'Est Eclair
Le socialisme est avant tout, la mise au centre des préoccupations existentielles de l'homme, des masses. Il se conjugue au pluriel.
 
Oui M. Laurent Gbagbo est un politique Ivoirien dont la popularité va au-delà des frontières de son pays et du continent africain.
En effet, bien avant mais surtout dès 90, au printemps du Front Populaire Ivoirien, il s'est forgé, au-delà de son génie et de son équation personnelle, avec le concours de ses camarades de lutte, positionnés aux quatre points cardinaux et au centre, une renommée de "bête politique" du microcosme politique Ivoirien. Comment revendiquer le Front Populaire Ivoirien et n'être pas populaire ?
 
De M. Félix Houphouët-Boigny à M. Alassane Ouattara en passant par M. Henri Konan Bédié et Mme Fatou Bensouda, il a su relever les défis parfois au risque de sa vie. La réputation qui le suit et qui pourrait le suivre certainement encore longtemps s'il ne se fourvoie pas, n'est donc ni imaginée ni usurpée, elle est factuelle.
 
La vraie question est alors celle-là : la popularité dont jouit M. Laurent Gbagbo, peut-elle aider la Côte d'Ivoire à retrouver son équilibre perdu ?
 
En d'autres termes, M. Laurent Gbagbo, dans le contexte actuel, peut-il investir cette popularité dans un projet partagé de renforcement de la démocratie et de réconciliation nationale ?
M. Laurent Gbagbo et sa famille politique restent-ils fidèles à l'idéal qui a justifié l'adhésion des masses ?
Que vaut une popularité si celle-ci se conjugue avec souffrances et malheurs ?
La disette dans le calme ne vaut-elle pas mieux que l'opulence dans la tourmente ?
 
En définitive, le Front Populaire Ivoirien peut-il légitimement crier au scandale, à la trahison si la démarche s'avérait narcissique ?
 
Dans le contexte qui est le nôtre, l'honnêteté recommande de reconnaître que, bien que M. Alassane Ouattara et le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) soient ceux par qui la paix ou le désordre peut advenir, parce que détenteurs des manettes de l'Etat, M. Laurent Gbagbo et le FPI n'en demeurent pas moins responsables au vu des rancœurs difficilement contenues, terreau fertile à une explosion sociale.
 
Il s'agit donc pour les populaires et les moins populaires, de mettre le curseur au bon endroit, en évitant à la Côte d'Ivoire une autre déflagration, un championnat sans fin, une sempiternelle succession de matchs aller et de matchs retour, juste pour le plaisir des egos.
 
Le dire, ça n'est ni appeler à un nivellement de la pensée, ni compromettre l'élan démocratique. C'est tout simplement appeler à un nouvel ordre politique, où, dans une catharsis collective, comme pour solder les contentieux, les octos souffrant les affres de l'hiver et manifestement à bout de souffle en dépit des hourras des aficionados, useraient de leur génie résiduel pour passer le flambeau à la génération qui suit, pour d'autres popularités, pour d'autres leaderships, pour un autre printemps.
 
Il appartiendra aux différentes familles concernées d'œuvrer au succès de cet examen, en confinant les génies dans les forêts, leurs milieux naturels.
La tentation de prendre de l'air seul et isolé, à l'orée des bois, peut être suicidaire, fatale. De la popularité à l'impopularité il n'y a qu'un pas vite franchi par la foule.
A trop tirer sur la corde, elle finit par se casser.
 
L'histoire des hommes politiques à travers le monde est bien jalonnée d'exemples croustillants de leaders politiques qui sont passés brutalement du jour à la nuit.
 
Le panthéon regorge bien d'illustres noms de Dieux qui pourtant sont censés immortels !
 
Gnêrèwolloh





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter



Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES