Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


MACA : bonne nouvelle pour une cinquantaine de détenus à la veille de la nouvelle année

le Mardi 28 Décembre 2021 à 10:59 | Lu 130 fois


L’an 2022 s’annonce sous de bons auspices pour une cinquantaine de détenus de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Ils seront désormais également des pensionnaires du Centre de formation aux métiers de la pâtisserie et de la cuisine de ladite prison. Ils bénéficieront ainsi d’une formation professionnelle afin de mieux s’insérer dans la société.


Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan.
Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan.
Le Centre de formation aux métiers de la pâtisserie et de la cuisine de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan(MACA) ouvre ses portes ce mercredi 29 décembre. C’est la bonne nouvelle qu’a appris les futurs apprenants qui attendaient depuis l’inauguration officiel du centre, le 12 août dernier.
Ce retard connu dans le début des formations s’explique par la perte brutale du chef cuisinier, Assi Innocent, en charge de la formation des détenus au métier de la cuisine et de la pâtisserie, en septembre dernier. Cette perte a fortement touché le président de l’Association Don’t forget them, initiateur du projet. Pour lui, en effet,  chef Assi était en plus d’un ami un partenaire dans ledit projet d’où le ralentissement constaté dans le début effectif des cours de formation.
 
Cette ouverture, selon le président Saï David Batisse, marque le début de ce projet dénommé "Yedi Djouman" qui signifie en baoulé "on travaille". C’est un projet de formation qui vise à donner une réponse adéquate à l’épineuse question de la récidive, à l’origine du surpeuplement des prisons en Côte d’Ivoire. Et la meilleure réponse, c’est la resocialisation des détenus qui sortent de prison. « La prison doit être le lieu de corriger le repris de justice afin de lui inculquer les valeurs pouvant faciliter sa réinsertion socioprofessionnelle et faire de lui un individu sociable. Une solution plausible à cette équation est la formation professionnelle pendant la détention. En effet, un détenu formé ou ayant travaillé en prison est moins sujet aux risques d’être à nouveau en conflit avec la loi. Ce projet vise donc en amont à donner une formation professionnelle en cuisine aux détenus, et en aval accompagner leur réinsertion socioprofessionnelle post-carcérale par la création d’une activité génératrice de revenus», explique le président David Saï.
 
Pour cette première promotion ils sont plus d’une cinquantaine de détenus en fin de peine qui seront formés tout au long de cette année 2022. Il faut faire remarquer que la mise en œuvre du projet est le fruit de la collaboration entre le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme à travers la Direction de l’administration pénitentiaire et l’Ong Don’t Forget them, qui offre ainsi une chance aux détenus de reprendre goût à la vie et de savoir qu’ils n’ont pas été oubliés.
 
MH





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES