Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


​Implication de Gbagbo dans les crimes de 2010-2011 : La FIDH rejoint Issiaka Diaby et dénonce une ‘’impunité totale’’

Rédigé par Jean Calvin Koutouan le Jeudi 16 Décembre 2021 à 20:10 | Lu 869 fois


Au lendemain de l’acquittement définitif de l’ex dirigeant Ivoirien, Laurent Gbagbo, le 31 Mars dernier, les médias nationaux et internationaux étaient happés par les protestations d’Issiaka Diaby, président du Collectif des Victimes de Côte d’Ivoire (CVCI), qui s’insurgeait : ‘’Après cette décision, certaines victimes estiment qu’elles ont été les dindons d’une farce judiciaire. Qu’elles ont été la cinquième roue d’un carrosse judiciaire. Que le bureau du procureur et la CPI coalisés y ont organisées des manœuvres savamment orchestrées pour violer leurs droits fondamentaux. Cette décision consacre l’impunité en Côte d’Ivoire’’.


​Implication de Gbagbo dans les crimes de 2010-2011 : La FIDH rejoint Issiaka Diaby et dénonce une ‘’impunité totale’’
S’en était suivie toute une série de manifestations et de sorties publiques dans la presse pour dénoncer le retour du prédécesseur d’Alassane Ouattara à Abidjan, après ses 10 ans d’exil politico-judiciaire en Europe. Huit mois après, le meneur de la campagne contre le retour au bercail de Laurent Gbagbo est rejoint dans son indignation par la Fédération Internationale des Droits Humains (FIDH). Lors de son point de presse du 10 Décembre dernier au cours duquel il faisait le bilan de sa mission de plaidoyer en Côte d’Ivoire, Alexis Deswaef, vice-président de la FIDH assénait les vérités de son organisation sur la décision de la CPI : ‘’Au niveau international, l’acquittement confirmé en appel le 31 Mars de l’ancien président Laurent Gbagbo et de son ancien ministre, Charles Blé Goudé, par la CPI a consacré l’impunité totale désormais accordée aux auteurs des crimes de la crise postélectorale de 2010 à 2011 en Côte d’Ivoire. L’acquittement de ces deux seuls suspects poursuivis devant la CPI, signifie que les plus hauts responsables de ces crimes tant parmi les pro-Gbagbo que les pro-Ouattara ne seront probablement jamais inquiétés’’.
 
 
Une convergence de vues qui dénote de la déception qu’a causé la remise en liberté totale de l’ancien dirigeant Ivoirien chez certains acteurs des droits de l’homme qui semblent convaincus de sa culpabilité dans les massacres de la crise postélectorale de 2010-2011, qui de source officielle, ont fait au moins 3.000 morts.
 
R.A





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES