Connectez-vous S'inscrire
Menu
Inscription à la newsletter

Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube Channel
LinkedIn
Rss
Mobile
Newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité




Inscription à la newsletter


Tchad : 6 morts dans des manifestations contre la junte

Rédigé par Abidjan4all le Jeudi 29 Avril 2021 à 01:13 | Lu 35 fois


Six personnes sont mortes dans les manifestations contre la junte mardi au Tchad, ont annoncé mercredi soir les militaires au pouvoir après un précédent bilan qui faisait état de cinq morts.


Tchad : 6 morts dans des manifestations contre la junte
Tchad : 6 morts dans des manifestations contre la junte
Le Conseil militaire de transition (CMT), organe de quinze généraux dirigé par le fils du président Idriss Déby Into décédé il y a une semaine, "déplore six victimes" dans les manifestations, selon un communiqué transmis à l'AFP et signé par son porte-parole, Azem Bermandoa Agouna.

Les autorités judiciaires avaient évoqué mardi un bilan de cinq morts, dont quatre dans la capitale N'Djamena et un à Moundou, deuxième ville du pays.

Mardi à l'aube, des dizaines de personnes en groupes épars sont sortis à l'appel de l'opposition et de la société civile manifester contre la nouvelle junte. La manifestation, interdite comme il est d'usage au Tchad, a été réprimée.

Opposition comme société civile dénoncent depuis la mort du président Déby et la mise en place du CMT dirigé par son fils Mahamat Idriss Déby un "coup d'Etat institutionnel" et une "succession dynastique".

La majorité des appels à manifester étaient également contre la politique de la France, accusée de soutenir le pouvoir depuis que le président Emmanuel Macron est venu à N'Djamena rencontrer les nouvelles autorités à l'occasion des funérailles du maréchal Déby. 

Deux stations Total ont été brûlées mardi, a dit le CMT mercredi en indiquant qu'une "enquête judiciaire (était) en cours afin que les différentes responsabilités soient pénalement situées".

Plus d'une "centaine" de manifestants ont aussi été arrêtés mardi, a indiqué à l'AFP une source policière.

Le CMT "utilise les forces armées contre des citoyens manifestant pacifiquement", a dénoncé mercedi soir le Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement, Fonac, une coalition de partis d'opposition dont celui de Saleh Kebzabo, opposant historique d'Idriss Déby.

Dans un communiqué, le Fonac a "exigé la libération sans condition de tous les manifestants" arrêtés ainsi que la "dissolution pure et simple du CMT".

Dès l'annonce par l'armée de la mort d'Idriss Déby Itno au combat contre des rebelles, son fils Mahamat, général de corps d'armée et chef de la Garde présidentielle, a abrogé la Constitution et dissous le gouvernement et l'Assemblée nationale. Il a promis des "élections libres et démocratiques" dans 18 mois.

Lundi, Albert Pahimi Padacké, dernier Premier ministre de Déby, a été nommé à nouveau au poste. Il mène depuis des consultations politiques en vue de former un "gouvernement d'union nationale", selon la Primature.

Plusieurs partis politiques, notamment celui de Saleh Kebzabo, ont été sondés.

Abidjan4all avec AFP





Inscription à la newsletter

Publicité




EN CONTINU
21/06/2022 16:26

𝐑𝐞́𝐬𝐮𝐥𝐭𝐚𝐭𝐬 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐 : 𝟒𝟒𝟐 𝟓𝟓𝟖 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝟔𝟖𝟑 𝟑𝟖𝟔 𝐜𝐚𝐧𝐝𝐢𝐝𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐮 𝐂𝐄𝐏𝐄 𝟐𝟎𝟐𝟐

CEPE 2022 :  64,76% de taux de réussite en Côte d'Ivoire contre 52,51% en 2021.
05/04/2022 17:40

Lancement du Femua 14 à Abidjan.

Le Commissaire général du festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo (#FEMUA) a annoncé cet après midi le lancement de ce festival, l'un des plus prisé en Afrique sub-saharienne. Ce sera mardi le 12 avril prochain au Sofitel Ivoire d'Abidjan.
Le Festival des Musiques Urbaines d'Anoumabo est un rendez-vous annuel de musiques urbaines, et éclectiques africaines qui a pour promoteur M. Salif Traoré dit A'salfo leader voice du groupe Magic System. Plusieurs artistes de renommées continentales et mondiales ont déjà eu à prester sur le célèbre podium de ce festival dans la commune de Marcory. Il faut rappelé ici que cette aventure dure depuis 14 ans déjà.
EVN.
03/04/2022 00:49

FLASH INFO : Guinée Équatoriale

Le vice-président de la Guinée Équatoriale 🇬🇶, Teodorin Obiang Nguema accuse la Banque de France de « bloquer les transferts des investisseurs, dans le but d’asphyxier et interrompre le processus de développement de son pays ».


VIDEO A LA UNE
Paris - Le président de la CEI rencontre la diaspora ivoirienne de France
Publié par Junior Gnapié le 19/10/2022 à 01:23

Inscription à la newsletter

Publicité


Inscription à la newsletter

Publicité

Inscription à la newsletter

Mentions Légales

- Editeur : Exclusiv'AG
- Adresse : Paris, France
- Téléphone : +33773480039
- Capital social : 5000 euros
- Numéro RCS de l'éditeur : Evry B 902 443 183
- Nom du directeur de publication : M. AKA AKA GEORGES